Bon, il fallait bien commencer par quelque-chose, alors ce sera le dessert du dernier repas commun de l'an passé.

IMG_0428

Munissez-vous de :

 - 3 oeufs

- 80 gr de sucre

- 250 gr de mascarpone

- une vigtaine de boudoirs

- 2 c. à café de marsala aux amandes

- 1 tasse de café fort (maison !)

- un citron non-traité

- 1 cuillerée à café de cacao amer

Prenez deux saladiers et un plat...

Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes, ça leur apprendra à bavarder.

Dans le plat, versez la moitié du café, la moitié du marsala (et un peu d'eau si la chose vous semble corsée... Petite Nature, va !) et plongez-y la moitié des boudoirs pour qu'ils boivent. Oui, eux aussi ! Disposez-les ensuite au fond du plat de service pour qu'ils le tapissent. Il faut qu'ils soient bien imprégnés, presque difficiles à saisir.

Pendant ce temps, versez le sucre dans les jaunes et émulsionnez jusqu'à ce que ça blanchisse (bon, modérément, on est d'accord, c'est du pipeau que ça devient blanc ? Hein, rassurez-moi...), puis ajoutez le zeste de citron et le mascarpone.

En même temps, montez les blancs en neige très ferme.

Comment ça, on ne peut pas tout faire à la fois ?! Mais vous le faites exprès... embauchez !

Bref, associez les blancs bien montés avec la crême au mascarpone, en essayant de maintenir la légèreté de l'ensemble.

Versez la moitié de ce mélange sur les biscuits imbibés. .Préparez-en vite d'autres, avec ce qui reste et posez les sur la crême déjà en place, puis ajoutez ce qui reste de crême par dessus.

IMG_0429

Saupoudrez le dessus de cacao. Pour le répartir sans faire de paquets, un petit truc : mettez le cacao dans une petite passoire et secouez la au dessus du plat. C'est magique !

IMG_0430

Bon, le plus dur est à venir... Maintenant, il faut laisser ce petit trésor au frais 6 à 8 heures.